Étanchéité à l’air et Thermographie

Le savoir-faire, la planification minutieuse des détails et l’exécution impeccable sont les facteurs les plus importants pour garantir qu’une maison à basse consommation satisfera tous les besoins et offrira un habitat agréable, sain, confortable et économe.  Les maisons Rihter se distinguent par l’excellente qualité de leur construction. Cette qualité, vous pouvez vous-même vous en rendre compte en assistant à la planification et à la mise en œuvre de la construction. Une fois la construction achevée, nous vous prouvons la qualité de la construction avec différentes mesures. Parmi celles-ci, on peut notamment citer l’étanchéité à l’air et la thermographie de l’enveloppe extérieure du bâtiment.

Étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air est une propriété essentielle de l’enveloppe extérieure de toutes les maisons modernes, particulièrement si elles sont bâties selon des normes de basse consommation énergétique ou selon des normes passives. La mauvaise étanchéité à l’air de l’enveloppe extérieure a deux incidences. La première se reflète dans le fait que les normes de constructions à basse consommation ne sont pas atteintes, ce qui entraîne une augmentation de la consommation énergétique. La seconde incidence, moins évidente, est la présence de condensation dans la maison, qui n’est pas immédiatement visible dans de nombreux cas, mais qui peut occasionner, à long terme, des dommages irréversibles au bâtiment. Il est donc indispensable d’avoir une bonne étanchéité à l’air. Sans étanchéité à l’air, une construction à basse consommation ou passive ne peut être de bonne qualité. Dans les maisons à basse consommation de bonne qualité, l’étanchéité à l’air conseillée est de n50 ≤ 1,0 h-1. Un taux de renouvellement de l’air de n50 = 1,0 h-1 signifie qu’à une pression de 50 Pa, l’air dans la maison est renouvelé en une heure. Les maisons passives doivent afficher une mesure de l’étanchéité de l’enveloppe extérieure de  n50 ≤ 0,6 h-1.  Un taux de renouvellement de l’air de n50 = 0,6 h-1 signifie qu’à une pression de 50 Pa, l’air dans la maison est renouvelé en 1,67 heure. Dès que vous signez votre contrat, la société Rihter garantit la bonne étanchéité à l’air de votre maison. Nous vous démontrerons la bonne étanchéité à l’air avant la fin des travaux de construction en appliquant le test de la porte soufflante (ou test d’infiltrométrie). Nous réalisons cet essai avec un appareil de mesure spécial composé d’une soufflerie et d’un appareil de mesure. Nous utilisons une soufflerie pour créer des surpressions et dépressions dans le bâtiment conformément aux normes prescrites pour les mesurages. L’appareil calcule simultanément, pour les paramètres fixés, l’étanchéité de l’enveloppe extérieure du bâtiment. Nous effectuons le test d’infiltrométrie pendant la phase de construction, une fois que les installations ont été mises en place et que toutes les percées de l’enveloppe extérieure ont été réalisées, lorsqu’il est encore possible de réparer les zones qui présentent éventuellement un défaut d’étanchéité. Nous décelons les zones qui présentent un défaut d’étanchéité en utilisant de la fumée et un appareil très précis pour mesurer le flux d’air.

Thermographie

L’analyse thermographique est une étape indispensable à la mise en œuvre des audits énergétiques des bâtiments. Cette méthode permet de mettre en évidence les ponts thermiques dans la construction et les défauts de pose des matériaux isolants, et de vérifier que les menuiseries ont été correctement mises en place. Tous les facteurs précités affectent les propriétés isolantes de l’enveloppe extérieure et entraînent des pertes d’énergie, de la condensation localisée et en conséquence, l’apparition de moisissures.

Chez Rihter, nous connaissons parfaitement les problèmes de ponts thermiques et nous avons donc réglé tous les détails des zones critiques où les ponts thermiques sont susceptibles d’apparaître.